Chiffres annuels 2019 : plus de 98 millions d’euros de bénéfice net

  1. Blog
  2. Chiffres annuels 2019

Chiffres annuels 2019 : plus de 98 millions d’euros de bénéfice net

ACTUALITÉ
20 février 2020
Notre maison mère Van Lanschot Kempen publie aujourd'hui ses chiffres annuels 2019.

Le texte intégral est disponible sur le site web de Van Lanschot Kempen (en anglais).

  • Le bénéfice net, en forte hausse, atteint 98,4 millions d’euros (contre 80,3 millions d’euros en 2018). Le résultat net sous-jacent augmente lui aussi et s’élève à 108,8 millions d’euros (contre 103,0 millions d’euros en 2018).
  • Les charges d'exploitation diminuent de 3% à 384,1 millions d’euros et restent en-deçà des 390 millions d’euros fixés comme objectif pour 2019.
  • Les actifs de clients augmentent de 26% pour atteindre 102,0 milliards d’euros, les actifs sous gestion (AuM) affichant une hausse de 31% à 87,7 milliards d’euros grâce à un afflux net de 9,9 milliards d’euros.
  • Le ratio CET 1, en hausse, passe à 23,8% (contre 21,1% en 2018).
  • Dividende proposé de 1,45 € par action (1,45 d’euros par action en 2018).

 

Actifs de clients en hausse

« Nous sommes fiers de ce que nous avons réalisé en 2019 », dit Karl Guha, le président du conseil d'administration. « Le bénéfice net atteint 98,4 millions d’euros, soit une augmentation de 18,1 millions d’euros. Grâce aux mesures de réduction des coûts, les charges d'exploitation sont descendues à 384,1 millions d’euros, un niveau de coûts qui reste en-deçà des 390 millions d’euros fixés comme objectif. Nos actifs de clients ont fortement augmenté pour atteindre 102,0 milliards d’euros grâce notamment à un afflux net d'actifs sous gestion (‘assets under management’ - AuM) à la fois en Asset Management et en Private Banking. » 

Forte croissance des AuM en Belgique et en Suisse

Les actifs de clients en Private Banking ont augmenté de 3,9 milliards d’euros pour atteindre 34,5 milliards d’euros, grâce, principalement, à des effets de change positifs de 3,4 milliards d’euros et à un afflux net de dépôts d'épargne de 0,4 milliard d’euros. Dans le cycle économique actuel, les clients hésitent à investir ou échangent des AuM contre des liquidités. L'afflux net d’AuM s’élève à 0,1 milliard d’euros. Aux Pays-Bas, on a enregistré un léger flux sortant, largement compensé par une forte croissance des AuM en Belgique et en Suisse. Cette augmentation est attribuable tant aux nouveaux clients qu’aux clients existants qui ont opéré des investissements additionnels.