La famille passe maintenant avant tout

  1. Blog
  2. Mijn gezin komt nu op de eerste plaats

La famille passe maintenant avant tout

06 novembre 2018
Six ans après sa carrière au sommet du tennis, elle déborde toujours d’énergie. Le tennis reste le fil rouge dans la vie de Kim Clijsters. Mais à côté de cela, elle est également maman à temps plein et s’investit à fond dans la Kim Clijsters Academy.
La Kim Clijsters Academy (Bree) est nichée dans un petit coin de verdure du Limbourg, à proximité de la frontière néerlandaise. Mais au milieu de ce calme et de cette tranquillité, l’Académie pétille d’énergie. Tout au long de l’année, elle est ouverte du matin au soir et accueille des joueurs de tennis de tous les âges et de tous les niveaux.

« La journée, nous nous concentrons essentiellement sur les meilleurs talents », explique Kim Clijsters. ‘J’ai d’excellents liens avec Elise Mertens. Lorsqu’elle a débuté ici, elle était aux alentours de la 300e place mondiale. Entre-temps, elle a gravi les échelons jusqu’à la quatorzième place. Ce qu’elle vit aujourd’hui, je l’ai moi-même vécu il y a plusieurs années. Je peux donc lui transmettre mes propres expériences. C’est gratifiant. Par ailleurs, nous collaborons également avec quelques écoles locales pour offrir davantage d’opportunités aux jeunes joueurs de tennis talentueux. Nous comblons les plages vides et les pauses de leur horaire de cours par des heures de tennis supplémentaires, afin qu’ils puissent se donner à fond dans leur sport tout en décrochant leur diplôme. »

Valeurs fondamentales
Si vous pensez que la Kim Clijsters Academy est un club élitiste, vous vous trompez totalement. Le tennis de haut niveau est important pour l’Académie, mais ce sont les amateurs et les jeunes enfants qui représentent le cœur battant du centre sportif. ‘Enfant, j’ai moi-même grandi avec le tennis. J’y ai construit une vie sociale et je m’y suis toujours éclatée. Mais j’y ai également appris énormément. La discipline, le respect de l’adversaire, le respect du matériel… Ce sont des attitudes importantes dans la vie, pas seulement pour les meilleurs talents, mais aussi pour chaque enfant. À travers le tennis, nous voulons transmettre ces valeurs fondamentales en jouant. »
 
Une solide équipe
Combinée à une vie familiale intense avec trois enfants, la gestion d’une école de tennis est un véritable défi.
‘Pendant ma carrière, j’ai appris à m’adapter en permanence aux programmes d’entraînement et aux calendriers des matches. Cela tombe à pic dans ma vie actuelle. Mais tout de même… je dois avouer que cela fait parfois beaucoup. Heureusement, je peux compter sur une solide équipe de personnes passionnées par le tennis. Et à la maison, Nicole a une valeur inestimable. Elle a commencé comme aide ménagère après la naissance de Jada, mais aujourd’hui, elle fait vraiment partie de la famille. Je ne sais pas ce que je ferais sans elle. Et les enfants ne pourraient pas non plus se passer d’elle. »

Progresser en matière bancaire
Après le décès de son père, elle a dû gérer un tas de questions bancaires et financières. ‘Lorsque mon père était encore en vie, il m’emmenait le plus souvent possible à la banque lorsqu’il fallait régler des questions financières. Mais après son décès, j’ai dû soudainement m’occuper de tout moi-même. C’est à cette époque que j’ai découvert Van Lanschot. J’ai tout de suite été séduite par leur côté accueillant. Je trouve que c’est une qualité importante pour une banque. Chez Van Lanschot, on prend toujours le temps de vous expliquer clairement les choses. Je veux également progresser à ce niveau. »

À l’école à vélo
Que peut encore apporter l’avenir à Kim Clijsters? ‘Ma famille passe maintenant avant tout. Le plus important pour moi est que nous soyons heureux et en bonne santé et que nos enfants puissent grandir sans trop de pression et de grandes espérances. Je trouve que la résistance morale est également très importante pour eux. Durant mon enfance, j’étais moi-même confrontée régulièrement à des réactions de jalousie parce que mon père était connu. Je veux faire en sorte que mes enfants soient de taille à résister à ça. »

Télévision
En tant que sportive connue, Kim Clijsters est de temps en temps présente à la télévision. Au printemps de cette année, elle est retournée à Roland Garros, où elle a rejoint l’équipe d’experts d’Eurosport qui commentaient les matches. Et auparavant, Erik Van Looy a réussi à la faire participer à son émission ‘De slimste mens’. ‘J’aime pouvoir de temps en temps participer à de chouettes projets. C’est une chose que je continuerai à faire volontiers. Mais ne me comprenez pas mal : je n’ai pas besoin d’être à la télévision chaque semaine. Je suis très sélective avec ce genre de choses et j’accepte uniquement les propositions qui me plaisent vraiment. »

Œuvres caritatives
« Je préfère utiliser mon énergie et ma notoriété pour aider les gens qui en ont vraiment besoin. » Et elle le fait réellement : en tant qu’ambassadrice pour SOS Villages d’enfants, mais aussi pour bon nombre d’autres projets en Belgique. ‘Je reçois quotidiennement des demandes d’organisations sociales et d’œuvres caritatives en Belgique et à l’étranger. Comment puis-je faire un choix? Essentiellement par intuition. Je veux savoir avec qui je m’engage et je dois avoir un bon sentiment à ce propos. Je m’investis volontairement dans un nombre limité d’œuvres caritatives. C’est la seule manière de pouvoir respecter entièrement mon engagement vis-à-vis de ces œuvres.

Login page tracking pixel